Dimanche 12 septembre 2021: Réunion interdépartementale de Laître et nombreux retours de cartes parties bien loin...

Dimanche 12 septembre 2021: retour à Laître après une année d'absence.

Le plaisir de renouer là le fil rompu de ce qui au fil du temps était devenu une tradition, celle de nous retrouver là tous ensemble, une fois par an en septembre, avec nos amis haut marnais. Là, en ce lieu solitaire, en haut de cette colline, devant ce vaste panorama propice à la méditation. 

Nous étions donc une bonne quarantaine - façon de dire zut à une autre quarantaine, celle qui nous a maintenus éloignés les uns des autres durant si longtemps, trop longtemps. Même le soleil était sorti de son isolement tant il était vrai qu'il s'était fait rare ces temps-ci.

Le bonheur de se revoir, de partager à nouveau, de revoir rires et sourires des uns et des autres... Tout cela sous le regard de nos enfants, jamais bien loin mais plus encore présents ce jour-là, en cet endroit-là.

Tous les présents étaient en règle vis à vis du pass sanitaire et les consignes de prudence raisonnablement suivies, façon de se libérer en grande partie de l'angoisse de pouvoir être à l'origine d'une contamination. Angoisse qui aurait terni ces retrouvailles.

Le point d'orgue fut comme chaque fois le lâcher de ballons, moment attendu, espéré et si émouvant: tous ces ballons blancs emportant haut les noms de nos enfants, unis dans cette ascension vers un infini que l'on imagine, au-delà des quelques nuages encore présents là, juste pour les saluer...

Rencontre émouvante donc, fraternelle et chaleureuse. Humaine, dans ce que ce qualificatif peut avoir de plus élevé.

Nous avons accueilli deux nouveaux couple, récents endeuillés. Puisse cette réunion avoir joué pour eux le rôle d'un baume, allégeant leur souffrance pour un temps du moins et leur avoir ouvert par le côtoiement là de personnes endeuillées depuis beaucoup plus longtemps qu'eux la perspective et l'espoir d'un retour à la vie, toute souffrance non pas éteinte mais contenue dans le souvenir de l'enfant parti, souvenir incrusté au plus profond d'eux mêmes. Souffrance contenue et souvenir avec lesquels ils devront, ainsi que nous avons dû le faire, désormais apprendre à vivre. Puisse donc cette réunion les avoir un peu aidé, ce serait déjà bien.

A l'année prochaine?

PT

 

Voir les photos en partie privée

 

ADDENDUM:

Retour de cartes du lâcher de ballons de Laître du 12 09 2021:

Au 23 09 21 déjà 4 cartes nous sont revenues - et même 6 au 20/10: :

  •    Celles d’Isabelle S. (Les Voivres – 88), de Julie R. (Bain les bains – 88240), de David P. (Alaincourt – 70210
  • Et celle d’Aurelien Ch. revenue de Wollframs- Eschenbach, petite ville allemande de Bavière, à 500km d’ici par la route. C’est la ville natale de Wolfram von Eschenbach (1170-1220), chevalier et poète allemand du Moyen Âge ( Minnesänger ) auteur de Parzival. Elle a été trouvée par un groupe de cyclistes (photo), attachée à son ballon encore intact, juste un peu dégonflé!
  • Le  03/10: retour d'une cinquième carte:
  •   Une cinquième carte est en effet revenue d'Andechs en Bavière, à 500 km d'ici. Petite cité développée autour de son abbaye  dans la chapelle de laquelle repose Carl Orff (avec "Summus finis"en épitaphe), l'auteur des Carmina Burana.
  • Le 20/10/2021: retour d'une sixième carte:
  • Une sixième carte, celle d'Agnes,  nous est donc revenue, cette fois de Linz, ville du nord-ouest de l'Autriche, capitale du Land de Haute Haute Autriche(Oberösterreich), sur le Danube. A 700km d'ici...long voyage pour un petit ballon qui a porté bien haut et bien loin le nom de l'enfant dont il était porteur.
Autres photos: